Bocas del Toro

Publié le par JULIEN M

Bonjour à tous,

3 mois déjà !! Et oui, cela fait déjà 3 mois que je suis au Costa Rica et pour ne pas être sur le territoire illégalement  j’ai du aller au Panamá le week-end dernier. Une loi Costaricienne oblige les touristes à sortir du pays pendant 72h avant de pouvoir y revenir et obtenir un nouveau visa touriste valide 3 mois. J’ai donc profité de ce long week-end forcé pour aller découvrir l’archipel de Bocas del Toro au Panamá.

Bien sûr, Bocas n’est pas le Panamá typique car c’est l’un des lieux les plus touristiques du pays et donc envahi par les hôtels, restaurants internationaux et autres opérateurs touristiques cependant l’on peut se faire une idée du pays. La mienne est que l’influence des Etats-Unis est très prononcée. L’utilisation du Dollar US, les taxis jaunes à la New-Yorkaise, le Baseball comme sport le plus populaire ou encore l’utilisation de l’anglais par un très grand nombre de locaux sont quelques exemples flagrants. Encore une fois, je tiens à souligner qu’un voyage est une expérience de vie personnelle, cette impression n’est donc pas représentative d’une vérité générale. Disons que Bocas del Toro, plutôt que le Panamá entier, est très américanisé.

Pourquoi Bocas est tant touristique ?

 Des plages magnifiques, la possibilité de voir des dauphins, des tortues de mer (leatherback), des centaines d’oiseaux, un récif de coraux impressionnant où l’on peut pratiquer la plongée et une ambiance très décontractée avec une multitude de bars proposants des soirées à thèmes tous les jours font de Bocas del Toro l’une des premières destinations du Panamá.

De quoi passer une très bonne fin de semaine au rythme des Caraïbes, entre plages désertes et bars bondés dès 9h00 du matin pour vibrer au rythme du football.

Pura vida,

JU

Commenter cet article